mercredi 2 mars 2016

Samedi 18 juillet 1981 : Erckartswiller - Lichtenberg.

Retour à Erckartswiller dans l'après-midi avec Viviane, Jean-Lionel (10 ans), son copain Alain, ainsi que mon filleul Alain (13 ans).
Nous traversons le village en voiture et commençons à marcher à 16h30, à l'orée de la forêt, sur un chemin forestier au sable rouge (sol gréseux). Le temps, orageux, est de plus en plus lourd. Nous atteignons le rocher d'Ochsenstatt juste au moment où l'orage éclate. Une grotte providentielle, creusée à la base du rocher, nous permet de nous abriter. Nous allons y passer une heure. Les garçons en profitent pour y faire un feu.
Quand la pluie s'arrête, nous repartons au travers de larges étendues forestières. On arrive ainsi à la lisière de la forêt, longeant des prés. On débouche dans la vallée de la Moder sur le village de Wimmenau que l'on traverse entièrement.
Passant d'abord sous une hêtraie puis une sapinière où nous découvrons des vestiges de tranchées, nous poursuivons dans une belle forêt de conifères, composée de sapins, d'épicéas et de pins.
Jean-Lionel commence à râler. Les deux autres se foutent de lui.
Après le passage d’une crête, nous atteignons la M.F. Buxenberg, au bord d'une petite route. Un peu plus loin, après un terrain de football, nous parvenons à la lisière de la forêt, en bordure d'une prairie dominant Lichtenberg. Beau panorama sur le village et son château du XIIe siècle.

Il est 19h30. Nous installons  notre camp sur le pré, derrière un bosquet : une tente pour les trois garçons et une pour Viviane et moi. Nous pique-niquons devant les tentes et passons la soirée aux abords du camp.
Les garçons mettent du temps à s'endormir : rigolades et engueulades...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire