mercredi 2 mars 2016

Dimanche 12 août 1984 : Col de Ste-Marie - col du Pré des Raves.

A 11h30, je démarre du col de Ste-Marie avec Serge, ses fils Nicolas et David, avec leur chienne Roxane.
Un étroit sentier s'engage sur la crête, juste sur la limite entre les deux départements. Cette limite va nous servir de guide tout au long de la sortie.
Nous traversons des tranchées et des fortins de la guerre 14-18. Nous arrivons, à l'angle d'un pâturage, au sommet de la Grande Cude. Après un col, nous gravissons la Tête du Violu (994 m). Dans la descente, vue sur les crêtes vosgiennes.
On aboutit à un carrefour de chemins, l'Arbre de la Liberté (planté après la Première Guerre mondiale). Nous nous arrêtons là pour pique-niquer, assis sur des arbres coupés au bord du chemin. Le ciel est couvert.
Nous continuons, franchissant successivement deux sommets avant de redescendre à un col, la place Mandray. Nous remontons vers un sommet avec un belvédère (vue sur le bassin de St-Dié) puis débouchons bientôt sur la D148, au col du Pré des Raves (1005 m).

Nous retournons alors jusqu'à notre point de départ, par une variante qui double le GR par l'est en un ruban à peu près horizontal et qui évite les sommets de la crête. 
Retour au col de Ste-Marie à 17h20.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire