mercredi 2 mars 2016

Dimanche 21 septembre 1986 : Haut de Grendelbruch - Schirmeck.

Auto-stop de Schirmeck à Grendelbruch.

Journée ensoleillée. 
Le GR ne pénètre pas à Grendelbruch. Il monte de suite en forêt vers le piton du Falkenstein, à 688 mètres d'altitude puis redescend vers une route.
A partir de là, je m'engage à travers les prairies, longe une lisière, pénètre en forêt et suis à peu près horizontalement une courbe de niveau. J'atteins un col, le Müllerplatz. Je continue, toujours à flanc de montagne, passe à côté d'un abri forestier puis atteins bientôt l'ancien camp de concentration du Struthof, installé par les nazis pendant la période d'annexion allemande (1941-1944).
Le sentier passe en contrebas du camp, le long des barbelés, puis rejoint la route.
Jonction avec le sentier Mer du Nord - Méditerranée (GR 5 / E2). Coupant les lacets, j'atteins l'ancienne chambre à gaz du camp, où furent exterminées 30 000 victimes. 

Débouchant dans les pâtures où paissent des troupeaux, je m'arrête pour boire un pot à la terrasse d'une auberge ; puis j'emprunte un sentier qui, passant par les Roches Blanches, descend à nouveau dans la vallée de la Bruche, à Schirmeck, où j'arrive à 18h45.

*****

1 commentaire:

  1. Struthof, un camp dont il s'est maintes fois parlé aux Rias, en bibliothèque et EPN, lors d'importants travaux de recueil de mémoires et publications (cf fond des publications et archivage des documents en bibliothèque, livre de Sylvette Béraud Williams "Entre silence et oubli, mémoire d'un quotidien rural bouleversé" (travail des images et mise en page, J.Cimaz), livrets d'Henri Constanty, Marcel Bélingard, Simone Foray, travail effectué dans le cadre du projet "Mémoire de clandestinités" etc...

    RépondreSupprimer