mercredi 2 mars 2016

Dimanche 22 novembre 1992 : Illfurth - Helfrantzkirch.

Viviane, Alexia et son ami Clément m’ont déposé à Illfurth pour 10h.
Traversant la voie ferrée, je quitte le village, toujours dans la même direction sud-est, et grimpe sous une futaie de hêtres et de chênes jusqu'au sommet de la colline du Buchsberg.
Le plafond est bas. Je débouche dans les champs. J'aperçois en contrebas le clocher de l'église de Luemschwiller.
Je traverse dans toute sa longueur ce village du Sundgau, aux riches maisons à colombages. Au-dessus du village, j'atteins la chapelle N-D des Neiges puis continue vers le sommet de la colline. La voie empierrée se transforme en une sente entre buissons, bosquets et cultures pour finir en un chemin creux jusqu'à une croix en pierre. Le GR continue dans la même direction à travers les cultures. Il croise une ancienne voie romaine puis s'abaisse doucement jusqu'au village de Wahlbach. Il rencontre pour la dernière fois le GR 532 avec lequel il va traverser ce village agricole.
Les deux GR continuent de l'autre côté sur un chemin entre les ronces. Arrivés près d'un bosquet, les sentiers se séparent. Je m'arrête à l'intersection pour manger mes provisions tirées du sac, assis sur un tronc d'arbre. En face, en contrebas, le village de Zaessingue. Paysage morne sous un ciel gris, à la limite de la pluie.
Je reprends mon chemin à travers champs jusqu'à Zaessingue. Après avoir traversé le village, je longe un verger puis continue sur la colline. A travers champs ou en lisière de forêt, le sentier me mène pour 15h30 à Helfrantzkirch, village céréalier situé sur le lœss du Sundgau.
Finalement il n'aura pas plu. Je vais boire une bière dans un restaurant. Ambiance : touristes suisses.
Viviane, Alexia et Clément me retrouvent à 16h.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire