mercredi 2 mars 2016

Samedi 25 avril 1992 : Masevaux - Soppe-le-Haut.

Presque 7 ans plus tard.
De 16h à 18h30, je poursuis le GR 531 qui en 1985 s'arrêtait à Masevaux. Le Club Vosgien l'a prolongé par la suite.
Depuis le hameau de Stoecken, le sentier contourne la ville, traverse un quartier de maisons individuelles et des prés. Par un chemin rural, il s'enfonce dans des pâtures jusqu’à l'entrée d'un bois. Il atteint le Lac Bleu, au milieu d'une zone pavillonnaire et de bosquets buissonnants. Il se poursuit le long de la Doller et rejoint bientôt une route bitumée qui pénètre à Lauw.
Ce village est situé sur la faille vosgienne. Le GR quitte donc le massif vosgien et s'apprête à traverser les collines et vallons du Sundgau, partie méridionale du fossé rhénan.
Je parcours le village, avec son clocher aux tuiles multicolores, longe la lisière et traverse une forêt de charmes le long du cours de la Doller. Je passe devant la grotte du Hohlenstein.
Dans un sous-bois aéré, parsemé de parterres de pervenches, baigné d'un soleil rasant, je poursuis mon itinéraire sur une levée de terre (ancienne voie ferrée construite pendant la Première Guerre mondiale). Je traverse la forêt de l'Oberwald et débouche sur la crête topographique séparant la vallée de la Doller (au nord) du vallon du Soultzbach (au sud). Suivant la lisière des bosquets, avec une belle vue sur les vallonnements du Sundgau en fleurs, j’atteins une maison située sur une route vicinale, au-dessus de Soppe-le-Haut. Je retrouve Viviane non loin de là, qui m'attend avec notre fourgon Trafic.

Nous retournons sous les flancs du massif vosgien nous installer dans la nature. Nous faisons un barbecue et nous dormons dans la camionnette.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire