mercredi 2 mars 2016

Samedi 28 juin 1986 : Lutzelbourg - plan incliné.

A 15h45, je quitte Lutzelbourg en longeant le canal de la Marne au Rhin.
Je gravis ensuite les flancs du Buchholzkopf, rejoignant au sommet une série de rochers. Le sentier redescend en bordure de la voie ferrée, le long de l'ancien passage du canal de la Marne au Rhin (avant la construction du plan incliné). Curieux spectacle : le lit vide du canal, bordé d'écluses inutiles et désaffectées dont les maisonnettes servent de résidences secondaires.
Le sentier remonte vers le plateau, passe devant la M.F. Bodenmark et va continuer vers le plateau lorrain par la forêt, le long de la route et de la voie ferrée, en direction de l'ouest. Au bout de deux kilomètres, le GR traverse la route puis la ligne de chemin de fer, un peu avant la gare de Saint-Louis. Il retourne alors en sens inverse en direction de l'est, suivant le chemin de halage du canal de la Marne au Rhin retrouvé. 
En cours de route, un couple arrive face à moi. La jeune femme marche torse nu. Quand elle m'aperçoit, elle se dépêche de se revêtir, mais un peu tard. Elle en est toute rose de confusion !

De retour vers la vallée de la Zorn, le GR 532 se retrouve à l'aplomb du plan incliné d'Arzviller-St-Louis : ascenseur à péniches remplaçant 17 écluses sur le canal de la Marne au Rhin, pour des bateaux de 350 tonnes. Le franchissement se fait en 20 minutes, au lieu d'un jour pour les 17 anciennes écluses.
Le sentier contourne ensuite le sommet de la colline, puis il entreprend par le rocher de Calice la descente vers la vallée de la Zorn.

Par un autre sentier le long du canal, je retourne à Lutzelbourg. J'y arrive à 19h15. 

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire