mercredi 2 mars 2016

Lundi 23 mai 1994 : Durlinsdorf - Bouxwiller.

A 10h, je reprends le GR à Durlinsdorf pour une marche dans le Jura alsacien.
A cet endroit, la chaîne du Jura forme une sorte de croissant, muraille couverte de forêts, d'où émergent quatre hauteurs.
Le GR attaque de suite la grimpée en forêt. J'arrive à un croisement de chemins. Je cherche un moment la bonne direction. Une branche du rectangle jaune se dirige plein sud vers Lucelle et la frontière suisse. Quant au GR, mal indiqué et boueux, il se poursuit vers l'est et descend dans un vallon. J'arrive à la Saboterie, bâtiment isolé, où je rencontre des participants à une marche populaire. Je double tout ce monde (pff...quand même !).
Je longe le flanc sud du Kastelberg, ancienne cité fortifiée celte, dont la crête culmine à 649 m.
J'atteins un carrefour forestier, sur le flanc est, constitué de grandes roches. La vue planerait au-dessus de la lointaine vallée de l'Ill si les arbres ne cachaient la beauté du paysage.
Je poursuis alors en direction de l'est, continuant sur le plateau. J'atteins une colonie de vacances surplombant la ville de Ferrette, capitale du Jura alsacien. Par la route, je descends dans la ville médiévale, serrée contre les falaises calcaires rongées et façonnées par l'érosion.
Le château de Ferrette domine les vieilles maisons à colombages. Construit à la fin du XIe siècle, il fut la résidence des comtes de Ferrette.
Depuis le centre de la petite ville, le GR monte au château inférieur (joli coup d’œil sur la ville) puis atteint la plate-forme du château supérieur (613 m), avec panorama étendu sur les Vosges et le Jura. Il se dirige ensuite vers l'est et mène au fond d'un vallon, pour monter ensuite sur un sentier en zigzag vers les falaises pittoresques du Loechlefelsen. Je passe au-dessus des falaises (640 m) pour redescendre vers la gorge aux loups. C'est une gorge jurassienne sauvage et grandiose, creusée vraisemblablement par l'affaissement d'une partie de la montagne. L'une des nombreuses cavernes de ces rochers, la grotte des Nains, est un lieu de légendes, autrefois habitée par des nains...
Quittant ce lieu impressionnant, je remonte légèrement vers d'autres rochers puis je dévale de la montagne, débouchant en vue de Bouxwiller.
Il est 13h. J'aperçois Viviane qui me rejoint près d'un calvaire, à la lisière de la forêt. Nous nous installons là, sous le couvert d'un bosquet, pour manger dans le Trafic.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire