mercredi 2 mars 2016

Lundi 26 décembre 1988 : Masevaux - Ettuefont.

Jour férié : lendemain de Noël.
Le matin, auto-stop d’Ettuefont (Territoire de Belfort) jusqu'à Masevaux.

A 11h30, je quitte Masevaux, de l'autre côté de la vallée de la Doller, par le hameau de Stoecken.
Je retrouve là le GR 531, sentier au rectangle bleu, de passage, et le sentier au rectangle rouge qui se termine ici, en provenance du Ballon d'Alsace d'où il s'est séparé du GR 5.
Le GR 532 remonte le hameau en suivant les balisages rouges et bleus. A l'orée du bois, il oblique à gauche et longe un sanatorium. Aucune marque jaune n'apparaît. Je vais donc suivre le balisage du sentier au rectangle rouge.
Le sentier monte en forêt, rejoint un chemin d'exploitation puis grimpe à flanc jusqu'à la crête du Sudel (915 m), noyé dans la brume. C'est le dernier sommet vosgien, à cheval entre l'Alsace et la Franche-Comté. Franchissant la crête boisée, le GR pénètre dans le Territoire de Belfort et retrouve soudainement son balisage jaune. Les sections locales du Club Vosgien semblent ici plus rapides à réagir !
Descendant l'autre versant, je perds rapidement de l'altitude, passe à côté de la chapelle Sainte- Catherine puis en contrebas des ruines du Vieux Château. Après un replat dominant le village, je poursuis ma descente vers Rougemont-le-Château, situé au pied des Vosges.
Le sentier n’y pénètre pas mais se dirige vers un vallon où il serpente entre des étangs de pêche. Il s'insinue entre deux petits monts, atteint des habitations, redescend auprès d'une chapelle sous forêt. 
Je débouche alors à 15h30 dans le village d'Ettuefont.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire