mercredi 2 mars 2016

Dimanche 7 juin 1992 : Clairegoutte - Champey.

Je marche dans la zone sous-vosgienne sur mon parcours nord-sud, à partir de 10h30, depuis Clairegoutte.
Au-dessus du village, j'emprunte un chemin qui entre en forêt et longe le ruisseau de la Béchotte. Je monte jusqu'à la fontaine Félix, source captée. Je croise le GR 59 (sentier Vosges - Jura) et atteins le refuge forestier de Chérimont (500 m). Le refuge est occupé. Une femme se bronze sur une chaise-longue devant la porte en surveillant ses enfants.
J’emprunte la route forestière vers le sud qui chemine dans des coupes à blanc.
Jonction avec le GR 59. Je quitte définitivement le parc naturel régional des Ballons des Vosges.
Je n’emprunte pas le GR mais continue tout droit la route forestière sur le flanc ouest du mont. Au bout de 4 km, j'arrive à un carrefour important sur la route de Montbéliard à Lure.
Suivant la direction de Lomont, je quitte la route pour une large piste empierrée. Elle se transforme en un mauvais chemin gravissant la colline, puis s'estompe au sommet. Je continue sous les arbres et débouche dans des prairies. Par un chemin de campagne boueux, je gagne Lomont à 12h30.
J'y retrouve Viviane. Avec la voiture, nous passons devant l'église, puis on arrive au cimetière. On s'arrête en face, sous des arbres fruitiers. Nous y mangeons et y restons jusqu'à 15h30.

Je descends alors à travers bois vers une route et poursuis jusqu'à Faymont. Je continue vers l'est à travers champs. La route se transforme en chemin empierré. 
Après un carrefour forestier dans un talweg, j'oblique vers l'est et descends rejoindre le GR 59 qui provient de Courmont. Avec le GR, je monte, par une succession de chemins de coupe, dans le bois du Triage. Moins de 3 km après, j'abandonne le GR 59 près de la D96. J'arrive à un col coté 432.
Je franchis le col et me dirige vers l'est, grimpant vers la dernière hauteur géologiquement  vosgienne, entre le bois du Triage et la Haute et Basse Forêt. Je poursuis sur la crête sous les vieux chênes et les grands hêtres, par des chemins boueux, jusqu'à un emplacement d'affouage. Je descends alors par le flanc sud dans le Grand Bois et j'atteins à 18h Champey, au pied de la côte, dans la trouée de Belfort.

Nous retournons nous installer pour la soirée et la nuit avec le Trafic là où nous nous sommes arrêtés à midi, près du cimetière de Lomont.
Agréable soirée sous les arbres fruitiers. Plus tard, à la tombée de la nuit, la hulotte part en chasse...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire